Certains schémas d’antibiotiques de plus courte durée utilisés hors recommandations sont efficaces pour le traitement de la cystite aiguë

  • Kim DK & al.
  • Lancet Infect Dis
  • 1 sept. 2020

  • Par Liz Scherer
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un schéma thérapeutique d’une durée plus courte de 3 jours par pivmécillinam ou un traitement par fluoroquinolones de troisième/quatrième génération à dose unique peut traiter efficacement la cystite aiguë non compliquée chez les femmes.
  • Les auteurs de cette méta-revue systématique indiquent que de plus amples données sont nécessaires pour le traitement pendant 3 jours par nitrofurantoïne/triméthoprime et le traitement par céphalosporines de première/troisième génération à dose unique.

Pourquoi est-ce important ?

  • Une durée de traitement plus courte que celle actuellement recommandée dans les lignes directrices mondiales pourrait limiter les événements indésirables et la résistance aux antibiotiques.

Principaux résultats

  • 61 essais, 20 780 patients.
  • Pivmécillinam (pour toutes les valeurs : rapports de risque et intervalles de crédibilité à 95 %) :
    • Aucune différence significative n’a été constatée concernant les résultats entre les schémas de 5 jours et ceux de 3 jours.
      • Réponse clinique : 1,041 (0,910–1,193).
      • Réponse microbienne : 1,021 (0,903–1,153). 
    • Aucune différence significative n’a non plus été constatée entre les schémas de 7 jours et ceux de 3 jours.
      • Réponse clinique : 1,095 (0,999–1,203).
      • Réponse microbienne : 1,058 (0,987–1,145).
  • Co-trimoxazole :
    • Le schéma de 3 jours s’est avéré supérieur au traitement par dose unique concernant la réponse clinique : 1,147 (1,008–1,309).
    • Le schéma de 3 jours ne s’est pas avéré plus efficace que le traitement par dose unique concernant la réponse microbienne : 1,023 (0,954–1,102).
  • Fluoroquinolones :
    • Le schéma de 3 jours par fluoroquinolones de deuxième génération s’est avéré plus efficace que le traitement par dose unique.
      • Réponse clinique : 1,044 (1,010–1,084).
      • Réponse microbienne : 1,039 (1,003–1,076).
    • Aucune différence n’a été constatée entre le schéma de 3 jours par fluoroquinolones de troisième génération et le traitement par dose unique :
      • Réponse clinique : 0,994 (0,939–1,052).
      • Réponse microbienne : 1,028 (0,957–1,108).
    • Aucune différence n’a non plus été constatée entre le schéma de 3 jours par fluoroquinolones de quatrième génération et le traitement par dose unique :
      • Réponse clinique : 1,024 (0,974–1,083).
      • Réponse microbienne : 1,031 (0,972–1,094).

Méthodologie

  • Méta-revue systématique des données probantes pour raccourcir la durée de traitement par antibiotiques préconisée par les recommandations internationales pour le traitement de la cystite non compliquée aiguë chez les femmes.
  • Financement : aucun.

Limites

  • Des inconsistances ont été notées dans les générations d’antibiotiques utilisées et dans la posologie.
  • Des différences ont été notées dans les critères d’inclusion/exclusion.
  • Biais des résultats.