CEOP de stades III–IVB : la plupart des patients reçoivent une RCT, mais des disparités subsistent

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • 71 % des patients atteints d’un carcinome épidermoïde de l’oropharynx (CEOP) de stades III–IVB reçoivent le traitement recommandé qu’est la radiochimiothérapie (RCT) définitive, mais il est moins probable que les patients non blancs et les femmes le reçoivent.

Principaux résultats

  • 71 % des patients ont reçu une radiochimiothérapie définitive.
  • 19 % des patients ont reçu une chimiothérapie d’induction.
  • Un jeune âge, un statut de comorbidité favorable et une maladie de stade avancé ont été associés au recours à la chimiothérapie (P < 0,0001 dans tous les cas).
  • Une origine ethnique non blanche, un sexe féminin ainsi que l’absence d’une assurance maladie privée ont été associés à une réduction du recours à la chimiothérapie (P < 0,0001 dans tous les cas).

Co...