CECTc : une RT adjuvante améliore la survie des patients présentant une IPN et une maladie régionale

  • Harris BN & al.
  • JAMA Otolaryngol Head Neck Surg
  • 20 déc. 2018

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Selon une étude rétrospective, la radiothérapie (RT) adjuvante est associée à une amélioration de la SSM et de la SG chez les patients atteints d’un carcinome épidermoïde de la tête et du cou cutané (CETCc) avec une invasion périnerveuse (IPN) et une adénopathie régionale.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les indications et les bénéfices de la RT adjuvante pour le CETCc au stade avancé ne sont pas clairement établis.

Principaux résultats

  • La SSM à cinq ans était de 59,4 % et la SG à cinq ans était de 47,4 %.
  • Les tumeurs périorbitaires (RR : 2,48 ; IC à 95 % : 1,00–6,16), l’IPN (RR : 1,90 ; IC à 95 % : 1,12–3,19) et la maladie de stade supérieur ou égal à N2 (RR : 2,16 ; IC à 95 % : 1,13–4,16) étaient associés à une SSM plus courte.
  • L’immunosuppression (RR : 2,17 ; IC à 95 % : 1,12–4,17) et la maladie de stade supérieur ou égal à N2 (RR : 2,43 ; IC à 95 % : 1,42–4,17) étaient associées à une SG plus courte.
  • La RT adjuvante était associée à une SG plus longue dans l’ensemble de la cohorte (RR : 0,59 ; IC à 95 % : 0,38–0,90).
  • Chez les patients présentant une IPN, la RT adjuvante était associée à une SSM (RR : 0,47 ; IC à 95 % : 0,23–0,93) et une SG (RR : 0,44 ; IC à 95 % : 0,24–0,86) plus longues.
  • Chez les patients présentant une maladie régionale, la RT adjuvante était associée à une SSM (RR : 0,36 ; IC à 95 % : 0,15–0,84) et une SG (RR : 0,30 ; IC à 95 % : 0,15–0,61) plus longues.

Protocole de l’étude

  • Les résultats de survie de 349 patients atteints d’un CETCc ayant fait l’objet d’une résection primaire, dont 54,7 % avaient fait l’objet d’une RT adjuvante, ont été analysés.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Protocole de l’étude rétrospectif.