CECB : le nombre de ganglions prélevés lors de l’évidement ganglionnaire cervical est associé à la survie

  • Zenga J & al.
  • Oral Oncol
  • 3 oct. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un évidement ganglionnaire cervical électif (EGCE), avec le prélèvement d’au moins 18 ganglions, est associé à une amélioration de la survie chez les patients atteints d’un carcinome épidermoïde de la cavité buccale (CECB) de stade précoce.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les données disponibles concernant le rôle de la profondeur d’invasion (PDI) et du nombre de ganglions prélevés chez les patients faisant l’objet d’un EGCE sont limitées.

Principaux résultats

  • Un EGCE avec le prélèvement d’au moins 18 ganglions était associé à une amélioration de la SG, comparativement à l’observation, chez les patients présentant une PDI inférieure à 4 mm (rapport de risque [RR] : 0,67 ; IC à 95 % : 0,54–0,85) et supérieure ou égale à 4 mm (RR : 0,47 ; IC à 95 % : 0,34–0,64).
  • Un EGCE avec le prélèvement de moins de 18 ganglions n’était pas significativement associé à une amélioration de la SG chez les patients présentant une PDI inférieure à 4 mm (RR : 0,82 ; IC à 95 % : 0,63–1,07) ou supérieure ou égale à 4 mm (RR : 0,72 ; IC à 95 % : 0,51–1,03).
  • Un âge inférieur à 40 ans (RR : 2,58 ; IC à 95 % : 1,84–3,63), le fait d’être de sexe masculin (RR : 1,34 ; IC à 95 % : 1,13–1,60) et un traitement dans un établissement universitaire (RR : 2,47 ; IC à 95 % : 2,06–2,96) étaient associés au prélèvement d’au moins 18 ganglions, tandis que le stade T1 y était inversement associé (RR : 0,77 ; IC à 95 % : 0,64–0,92 comparativement au stade T2).

Protocole de l’étude

  • 4 771 patients atteints d’un CECB de stade T1–2N0 avec des ganglions cliniquement négatifs, dont 3 384 présentaient une PDI inférieure à 4 mm et 1 387 une PDI supérieure ou égale à 4 mm, ont été analysés afin de déterminer les associations entre la modalité de traitement, le nombre de ganglions prélevés et la survie.
  • Financement : aucun.

Limites

  • Analyse rétrospective d’une grande base de données.