CCRm : le schéma FOLFIRI3 s’avère prometteur chez les patients lourdement prétraités

  • Devaux M & al.
  • World J Clin Oncol
  • 24 févr. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRm), un traitement par FOLFIRI3 et aflibercept a permis d’obtenir une amélioration de l’efficacité, comparativement au schéma FOLFIRI3 seul ou FOLFIRI3 et bévacizumab.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les données probantes suggèrent que le schéma FOLFIRI3 (chimiothérapie à base de fluoropyrimidine associée à de l’irinotécan, dont la dose de ce dernier est divisée entre le jour 1 et le jour 3) permet d’obtenir une meilleure réponse que le schéma FOLFIRI conventionnel.

Protocole de l’étude

  • Une étude a été menée afin d’évaluer le schéma FOLFIRI3 seul (n = 18), ou en association avec du bévacizumab (n = 99) ou de l’aflibercept (n = 36), chez 153 patients atteints d’un CCRm préalablement traité.
  • Source des données pour les patients traités entre 2008 et 2017 : Centre Georges François Leclerc, Dijon, France.
  • L’âge médian des patients était de 64 ans (intervalle : 33–86).
  • 55 % avaient reçu plus de 3 traitements préalables.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Taux de réponse objective (TRO) et taux de contrôle de la maladie (TCM), respectivement :
    • FOLFIRI3 : 61 %, 66 % ;
    • FOLFIRI3 et bévacizumab : 51,5 %, 60,5 % ;
    • FOLFIRI3 et aflibercept : 45 %, 64 %.
  • SSP médiane :
    • FOLFIRI3 : 3,0 mois (IC à 95 % : 0,8–6,9) ;
    • FOLFIRI3 et bévacizumab : 3,7 mois (IC à 95 % : 3,0–5,3) ;
    • FOLFIRI3 et aflibercept : 4,7 mois (IC à 95 % : 3,3–12,8).
  • SG médiane :
    • FOLFIRI3 : 5,6 mois (IC à 95 % : 4,0–20,2) ;
    • FOLFIRI3 et bévacizumab : 8,5 mois (IC à 95 % : 6,4–10,7) ;
    • FOLFIRI3 et aflibercept : 13,7 mois (IC à 95 % : 7,9–18,7).
  • Les toxicités étaient relativement élevées avec l’association FOLFIRI3 et aflibercept.

Limites

  • Données rétrospectives.