CCRm : la reprise du traitement par cétuximab et irinotécan en troisième intention s’avère prometteuse

  • Cremolini C & al.
  • JAMA Oncol
  • 21 nov. 2018

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Certains patients atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRm) ayant présenté un échec initial sous traitement à base de cétuximab ont obtenu une réponse lorsqu’il a été administré à nouveau en traitement de troisième intention.
  • Cette petite étude prospective a démontré une efficacité de la reprise du traitement chez environ un patient sur cinq présentant un ADN tumoral circulant (ADNtc) contenant RAS de type sauvage.  

Pourquoi est-ce important ?

  • Il s’agit de la première étude à suggérer que la reprise du cétuximab pourrait être efficace chez les patients présentant une résistance acquise.
  • L’ADNtc est sensible à la complexité des tumeurs colorectales et pourrait être utilisé pour adapter les traitements.

Protocole de l’étude

  • Un essai de phase II en ouvert a été mené auprès de patients recevant du cétuximab 500 mg/m2 et de l’irinotécan 180 mg/m2 (n = 28).
  • Tous ont présenté au moins une réponse partielle au traitement de première intention par cétuximab et irinotécan et ont ensuite reçu en deuxième intention une chimiothérapie à base d’oxaliplatine avec du bévacizumab.
  • Financement : Gruppo Oncologico Nord Ovest ; Fondation ARCO ; Merck Serono.

Principaux résultats

  • Taux de réponse globale de 21 % (IC à 95 % : 10–40 %).
  • Taux de contrôle de la maladie de 54 % (IC à 95 % : 36–70 %).
  • 12 (57 %) des 21 patients n’ayant pas obtenu de réponse partielle au cétuximab présentaient des mutations de RAS dans l’ADNtc.  
  • La présence de RAS de type sauvage dans l’ADNtc avant la reprise était associée à une SSP plus longue (RR : 0,44 ; P = 0,03), mais aucune différence n’a été observée au niveau de la SG (RR : 0,58 ; P = 0,24).

Limites

  • Petite étude non contrôlée.