CCR : le cabozantinib améliore les résultats dans une étude en pratique réelle

  • Albiges L & al.
  • Eur J Cancer

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Dans cette étude en pratique réelle, le cabozantinib a été associé à de meilleurs résultats cliniques chez des patients non sélectionnés, lourdement prétraités, atteints d’un carcinome à cellules rénales métastatique (CCRm).
  • Une dose initiale de 60 mg a été associée à une amélioration de la survie, par rapport à une dose plus faible.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette étude en pratique réelle confirme l’efficacité du cabozantinib.

Méthodologie

  • L’étude multicentrique, observationnelle et rétrospective CABOREAL a inclus des patients atteints d’un CCRm ayant reçu au moins une dose de cabozantinib dans le cadre d’un programme d’accès précoce.
  • Financement : Ipsen, Boulogne-Billancourt, France.

Principaux résultats

  • 410 patients atteints d’un CCRm ont été analysés.
  • Le cabozantinib a été introduit à une médiane de 32,1 mois.
  • La durée de suivi médiane était de 14,4 mois.
  • Dans l’ensemble, 57,0 % des patients se sont vus proposer une réduction de dose, tandis que 15,6 % sont passés à un autre schéma posologique.
  • La dose quotidienne médiane était en moyenne de 40,0 mg.
  • La durée médiane du traitement était de 7,6 mois.
  • La survie globale (SG) médiane était de 14,4 mois (IC à 95 % : 12,4–16,2), et le taux de SG à 12 mois était de 56,5 % (IC à 95 % : 51,5–61,2 %).
  • 54,4 % des patients ont reçu un traitement ultérieur.
  • Les facteurs prédictifs significatifs d’une SG plus longue comprenaient :
    • un indice de masse corporelle (IMC) supérieur ou égal à 25 kg/m2 (rapport de risque [RR] : 0,64 ; P = 0,0021) ;
    • une néphrectomie antérieure (RR : 0,64 ; P = 0,0109) ;
    • un risque favorable ou intermédiaire selon la classification du Consortium international de la base de données sur le CCRm (International mRCC Database Consortium, IMDC ; RR : 0,15 ; P < 0,0001).
  • Comparativement à une dose de 60 mg/jour, la dose initiale de cabozantinib de 40/20 mg/jour a été associée à une moins bonne SG (RR : 1,35 ; P = 0,0486).

Limites

  • Il s’agit d’une étude rétrospective.