CCR : l’efficacité du 5-FU en IVc s’avère supérieure à celle de la capécitabine en termes de taux de réponse et de sécurité d’emploi

  • Wu Z & al.
  • Curr Treat Options Oncol

  • Univadis
  • Clinical Summary
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients atteints d’un cancer colorectal (CCR) métastatique ou avancé, l’administration intraveineuse continue (IVc) de 5-fluorouracile (5-FU) est associée à un meilleur taux de réponse et à un nombre moins élevé d’événements indésirables que la capécitabine.
  • Les résultats de survie étaient similaires. 

Pourquoi est-ce important ?

  • Il s’agit de la première méta-analyse à comparer spécifiquement l’efficacité de la capécitabine et du 5-FU en IVc, les deux modalités d’administration du fluorouracile les plus fréquemment utilisées.

Protocole de l’étude

  • Méta-analyse de 23 études (n = 10 105).
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine ; Fonds de recherche fondamentale pour les universités centrales, Baxter (Chine).

Principaux résultats

  • Le taux de réponse était plus faible avec le schéma à base de capécitabine (n = 3 786 ; risque relatif [RR] : 0,9 ; P = 0,01).
    • L’effet était significatif lorsque les schémas étaient associés à de l’oxaliplatine (RR : 0,90 ; P = 0,04), mais pas lorsqu’ils étaient associés à de l’irinotécan (RR : 0,91 ; P = 0,13).
  • Aucune différence significative n’a été observée au niveau de la SSP, du délai jusqu’à l’échec du traitement, de la SG ni de la SSM.
  • La capécitabine était associée à un nombre plus élevé d’EI de grades 3/4 :      
    • diarrhée : RR de 1,68 (P < 0,001) ; combinée à l’irinotécan : RR de 2,37 ;
    • vomissements : RR de 1,30 (P = 0,006) ; combinée à l’irinotécan : RR de 1,87 ;
    • nausées : RR de 1,34 (P < 0,001) ; combinée à l’irinotécan : RR de 1,62 ;
    • syndrome mains-pieds : RR de 5,46 ; P < 0,001 ;
    • thrombocytopénie : RR de 1,62 ; P = 0,02 ;
    • déshydratation : RR de 2,33 (P < 0,001) ; combinée à l’irinotécan : RR de 3,28.
  • Le 5-FU en IVc était associé à un taux plus élevé de neutropénie (RR : 0,34 ; P < 0,001) et de stomatite (RR : 0,51 ; P = 0,01) de grades 3/4.

Limites

  • Hétérogénéité des schémas thérapeutiques.