CCR : l’association nivolumab et ipilimumab permet d’obtenir un avantage en termes de QdV dans l’essai CheckMate 214

  • Cella D & et al.
  • Lancet Oncol
  • 15 janv. 2019

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un traitement initial par ipilimumab et nivolumab améliore de manière significative la QdV liée à la santé, comparativement au sunitinib, chez les patients à risque intermédiaire et défavorable atteints d’un carcinome à cellules rénales (CCR) à cellules claires avancé.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les données relatives à la QdV viennent appuyer l’immunothérapie d’association comme le nouveau traitement de référence chez ces patients.

Protocole de l’étude

  • Une analyse post hoc de l’essai randomisé de phase III CheckMate 214 a été réalisée.
  • 847 patients à risque intermédiaire/défavorable, atteints d’un CCR à cellules claires avancé ou métastatique, ont été affectés de manière aléatoire pour recevoir soit l’association nivolumab et ipilimumab (n = 425), soit du sunitinib (n = 422).
  • Financement : Bristol-Myers Squibb ; ONO Pharmaceutical.

Principaux résultats

  • La durée de suivi médiane était de 25,2 mois.
  • Les scores des résultats rapportés par les patients (Patient-Reported Outcomes, PRO) étaient systématiquement meilleurs pour l’association nivolumab et ipilimumab.
  • À 103 semaines, les patients du groupe nivolumab et ipilimumab, comparativement à ceux du groupe sunitinib, ont obtenu une amélioration significative des scores suivants :
    • score total de l’indice des symptômes rénaux FACT 19 (FACT-Kidney Symptom Index-19, FKSI-19 ; 4,00 contre -3,14 ; P 
    • score total de l’évaluation fonctionnelle du traitement du cancer - général (Functional Assessment of Cancer Therapy-General, FACT-G ; 4,77 contre -4,32 ; P = 0,0005).
  • Le risque de détérioration des scores des PRO était plus faible avec l’association nivolumab et ipilimumab :
    • FKSI-19 (RR : 0,54 ; IC à 95 % : 0,46–0,63) ;
    • FACT-G (RR : 0,63 ; IC à 95 % : 0,52–0,75).
    • scores de l’échelle d’évaluation visuelle à cinq dimensions et à trois niveaux EuroQoL (EuroQoL 5-Dimensions 3-Level, EQ-5D-3L ; RR : 0,75 ; IC à 95 % : 0,63–0,89) ;
    • scores d’utilité pour le Royaume-Uni de l’EQ-5D-3L (RR : 0,67 ; IC à 95 % : 0,57–0,80).
  • Une amélioration des scores FKSI-19 et FACT-G était associée à une amélioration de la SG et de la SSP.

Limites

  • Étude menée en ouvert.