CCR avec métastases péritonéales : affiner l’approche par CR-CHIP

  • ESMO WCGC 2020
  • 3 juil. 2020

  • Par Pavankumar Kamat
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les résultats de 4 études présentées lors du 22e congrès mondial sur le cancer gastro-intestinal de la Société européenne d’oncologie médicale (European Society for Medical Oncology, ESMO) suggèrent que les patients atteints d’un cancer colorectal (CCR) avec métastases péritonéales doivent être traités uniquement dans un centre de référence spécialisé et recevoir une chimiothérapie systémique avant une chirurgie de cytoréduction associée à une chimiothérapie hyperthermique intrapéritonéale (CR-CHIP).

Pourquoi est-ce important ?

  • Le fait que la CHIP ou un traitement systémique constitue la meilleure approche chimiothérapeutique dans le cadre du CCR avec métastases péritonéales demeure controversé.

Points clés

  • Les résultats de la phase pilote de l’essai randomisé de phase III CAIRO6 en cours, qui compare l’approche par CR-CHIP et traitement systémique périopératoire à l’approche par CR-CHIP seule, ont révélé que le traitement systémique pouvait induire avec succès des réponses tumorales radiologiques et pathologiques.
  • Une étude observationnelle néerlandaise n’a identifié aucune différence significative au niveau des résultats de survie entre les patients recevant une CHIP traités par mitomycine C et ceux traités par oxaliplatine (survie globale [SG] à 3 ans : 44,7 %, contre 53,5 %).
  • Un appariement selon les scores de propension à partir d’un registre national néerlandais a révélé que l’ajout d’une chimiothérapie systémique adjuvante après l’approche CR-CHIP était associé à une amélioration significative de la SG, comparativement à la surveillance active (39 mois, contre 24 mois).
  • Un programme populationnel régional espagnol visant à optimiser la prise en charge des métastases péritonéales du CCR a révélé que les résultats de survie étaient excellents après l’approche CR-CHIP, lorsque les patients étaient sélectionnés de manière optimale et que les voies et les protocoles cliniques définis étaient mis en œuvre.