CCIS : l’association d’une tumorectomie et d’une RT augmente de manière significative la survie à 15 ans

  • JAMA Netw Open

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un traitement par tumorectomie et radiothérapie (RT) est associé à une mortalité à 15 ans plus faible qu’une tumorectomie ou une mastectomie seule chez les patientes atteintes d’un carcinome canalaire in situ (CCIS).

Pourquoi est-ce important ?

  • L’association d’une tumorectomie et d’une RT est l’alternative thérapeutique privilégiée, probablement en raison des effets systémiques de la RT.

Protocole de l’étude

  • Une cohorte rétrospective (n = 140 366) de patientes atteintes d’un premier CCIS primitif, incluses dans la base de données Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology and End Results, SEER) entre 1998 et 2014, a été analysée.
  • Après un appariement selon les scores de propension à un rapport de 1:1, trois comparaisons différentes ont été réalisées : tumorectomie et RT, par rapport à la tumorectomie seule ; tumorectomie seule, par rapport à la mastectomie ; et tumorectomie et RT, par rapport à la mastectomie seule.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Les taux actuariels de mortalité à 15 ans étaient les suivants :
    • 1,74 % avec tumorectomie et RT ;
    • 2,33 % avec tumorectomie seule ; et
    • 2,26 % avec mastectomie seule.
  • Dans l’analyse après ajustement, le traitement par tumorectomie et RT a permis d’obtenir une mortalité inférieure de 23 % à celle de la tumorectomie seule (RR ajusté [RRa] : 0,77 ; IC à 95 % : 0,67–0,88), et inférieure de 25 % à celle de la mastectomie seule (RRa : 0,75 ; IC à 95 % : 0,65–0,87).
  • Dans l’analyse après ajustement, aucune différence n’a été identifiée au niveau de la mortalité entre la mastectomie seule et la tumorectomie seule (RRa : 0,91 ; IC à 95 % : 0,78–1,05).

Limites

  • Conception observationnelle et rétrospective de l’étude.
  • Biais d’erreurs de classification potentielles de certains cas de CCIS.
  • RT sous-rapportée.