CBNPC : la CTVA est supérieure à la lobectomie ouverte en matière de SG à court et long terme

  • Ann Thorac Surg

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La chirurgie thoracoscopique vidéoassistée (CTVA) est associée à une meilleure mortalité à 30 jours et survie globale (SG) à long terme que la lobectomie ouverte chez les patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) de stade précoce.

Pourquoi est-ce important ?

  • La lobectomie est le traitement chirurgical le plus fréquent dans le cadre du CBNPC de stade précoce, mais les données comparant les résultats à long terme de la CTVA à la lobectomie ouverte sont rares.

Méthodologie

  • Une revue systématique et une méta-analyse ont été réalisées à partir de 33 études portant sur 61 633 patients atteints d’un CBNPC ayant fait l’objet d’une CTVA ou d’une lobectomie ouverte.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Mortalité postopératoire à 30 jours inférieure avec la CTVA, par rapport à la lobectomie ouverte :
    • Rapport de cotes (RC) de 0,64 (IC à 95 % : 0,56–0,73).
  • La SG à long terme était meilleure avec la CTVA :
    • Rapport de risque (RR) de 0,88 (IC à 95 % : 0,81–0,96).
  • Taux de survie :
    • 3 ans : 81 % pour la CTVA, contre 78 % pour la lobectomie ouverte.
    • 5 ans : 70 % pour la CTVA, contre 66 % pour la lobectomie ouverte.
    • 8 ans : 58 % pour la CTVA, contre 54 % pour la lobectomie ouverte.
  • Aucune différence statistique n’a été observée entre les groupes en matière de survie sans maladie (SSM) à long terme.

Limites

  • Seuls quatre essais contrôlés randomisés ont été inclus.