CBNPC : la chirurgie assistée par robot se révèle supérieure à la thoracotomie ouverte

  • Veluswamy RR & al.
  • Chest
  • 4 oct. 2019

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La chirurgie assistée par robot (CAR) a permis d’obtenir un taux de complications chirurgicales significativement plus faible, par rapport à la thoracotomie ouverte, chez des patients plus âgés atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) de stade I–IIIA, avec un taux de survie similaire et une stadification adéquate des ganglions lymphatiques.
  • La CAR a permis d’obtenir des résultats similaires à ceux de la chirurgie thoracique vidéo-assistée (CTVA).

Pourquoi est-ce important ?

  • La lobectomie ouverte est l’approche chirurgicale de référence dans le cadre du CBNPC résécable de stade I–IIIA.

Protocole de l’étude

  • 2 766 patients atteints d’un CBNPC de stade I–IIIA, traités par CAR (n = 338), CTVA (n = 1 230) ou thoracotomie ouverte (n = 1 198), ont été évalués.
  • Financement : Société américaine d’oncologie clinique (American Society of Clinical Oncology) et autres.

Principaux résultats

  • Le taux global de complications chirurgicales était plus faible avec la CAR qu’avec la thoracotomie ouverte (rapport de cotes [RC] : 0,57 ; IC à 95 % : 0,42–0,79).
  • Aucune différence statistique n’a été observée entre la CAR et la thoracotomie ouverte au niveau de la stadification adéquate des ganglions lymphatiques (RC : 1,28 ; IC à 95 % : 0,94–1,74) et des analyses exploratoires de la survie (rapport de risque [RR] pour la SG : 0,81 [IC à 95 % : 0,63–1,04] ; et RR pour la survie spécifique au cancer bronchique : 0,75 [IC à 95 % : 0,51–1,12]).
  • La CTVA et la CAR offraient des résultats similaires en termes de taux de complications chirurgicales (RC : 1,02 ; P > 0,05) et des probabilités similaires concernant l’évaluation adéquate des ganglions lymphatiques (RC : 0,88 ; IC à 95 % : 0,66–1,18) et la survie (RR pour la SG : 0,91 [IC à 95 % : 0,70–1,18] ; et RR pour la survie spécifique au cancer bronchique : 0,87 [IC à 95 % : 0,56–1,34]).

Limites

  • Étude rétrospective.