CBNPC : l’ablation percutanée par RF est sûre et efficace pour les petites tumeurs

  • Jpn J Radiol

  • Par Roxanne Nelson, RN
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.
À retenir
  • L’ablation percutanée par radiofréquence (RF) constitue une option thérapeutique non invasive et s’est avérée être efficace et sûre pour les patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) présentant de petites tumeurs.
Conception de l’étude
  • Étude prospective et multicentrique de phase 2 ayant inclus 33 patients atteints de CBNPC présentant de petites tumeurs (le diamètre maximum de la tumeur allait de 1 à 2,5 cm).
  • Tous les patients ont fait l’objet d’une ablation par RF, et le critère d’évaluation principal était la réponse complète (RC) déterminée par tomographie par émission de positons/tomodensitométrie au fluorodésoxyglucose (18F) (TEP/TDM au FDG) réalisée 6 mois après l’ablation par RF.
Principaux résultats
  • Une RC a été atteinte par 21 patients (68 %), 7 patients (22 %) n’ont pas présenté de RC et 3 patients (10 %) n’ont pas pu être évalués.
  • Le taux de survie globale (SG) s’est avéré être de 97 %, 82 % et 74% à 1, 2 et 3 ans respectivement.
  • La période de suivi a duré pendant une valeur médiane de 37 mois (écart : 1–55 mois), période pendant laquelle des patients ont développé une progression locale de la tumeur et 9 (29 %) sont décédés.
  • Des événements indésirables de grade 3 ou plus sont survenus chez 12 % des patients.
Limites
  • Aucune analyse quantitative de la TEP/TDM au FDG n’a été réalisée.
  • La TEP/TDM au FDG a engendré des résultats faux positifs à 6 mois, ce qui a entraîné une valeur inexacte.
Pourquoi est-ce important ?
  • Ces découvertes indiquent que pour certains patients atteints de petites tumeurs bronchiques, l’ablation percutanée par RF peut être une option thérapeutique.