Carcinome à cellules de Merkel : une étude identifie les facteurs prédictifs de GLS positifs

  • J Am Acad Dermatol

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une localisation sur le tronc, la présence de lymphocytes infiltrant la tumeur (LIT) et la présence d’un envahissement lymphovasculaire (ELV) sont associées à une biopsie des ganglions lymphatiques sentinelles (GLS) positive chez les patients atteints d’un carcinome à cellules de Merkel (CCM).

Pourquoi est-ce important ?

  • Peu d’études ont tenté de déterminer les caractéristiques tumorales associées à la positivité des GLS et à la survie chez les patients atteints d’un CCM.

Principaux résultats

  • 30,8 % ont obtenu une biopsie des GLS positive.
  • Une localisation sur le tronc (RC : 1,98 ; P = 0,004), la présence de LIT (RC : 1,58 ; P = 0,04) et la présence d’un ELV (RC : 3,45 ; P 
  • Un âge supérieur ou égal à 75 ans (RR : 2,55 ; P = 0,003), le fait d’être de sexe masculin (RR : 1,78 ; P = 0,022), une immunosuppression (RR : 3,51 ; P = 0,001) et la présence de GLS positifs (RR : 3,15 ; P 

Protocole de l’étude

  • 1 174 patients atteints d’un CCM et ayant fait l’objet d’une BGLS, issus de la base de données nationale américaine sur le cancer (National Cancer Database), ont été inclus.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Analyse rétrospective d’une grande base de données.
  • Aucune analyse de la survie spécifique à la maladie.