CaP à haut risque : une étude canadienne suggère que 18 mois de TPA pourraient être suffisants

  • Nabid A & et al.
  • Eur Urol
  • 3 juil. 2018

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients atteints d’un cancer de la prostate (CaP) localisé à haut risque, une thérapie par privation androgénique (TPA) de 36 mois n’était pas supérieure à un traitement de 18 mois en termes de SG.
  • Le traitement de 18 mois était associé à une meilleure QdV dans certains domaines.

Pourquoi est-ce important ?

  • Un traitement de 18 mois pourrait être une option viable pour les patients qui tolèrent mal la TPA.

Protocole de l’étude

  • 630 patients atteints d’un CaP localisé à haut risque ont été affectés de manière aléatoire pour recevoir une radiothérapie associée à 36 mois de TPA, ou une radiothérapie associée à 18 mois de TPA.
  • Financement : AstraZeneca Pharmaceuticals.

Principaux résultats

  • La durée médiane de suivi était de 9,4 ans.
  • La SG à cinq ans était similaire avec le traitement de 36 mois et de 18 mois (91 % contre 86 % ; P = 0,07).
  • La SG à 10 ans était de 62 % dans les deux groupes (P = 0,7).
  • Dans le groupe avec TPA de 36 mois, comparativement au groupe avec TPA de 18 mois :
    • L’incidence cumulative d’échec biochimique à 10 ans était de 25 % contre 31 % (RR : 0,71 ; P = 0,02).
    • Le taux actuariel de SSM à 10 ans était de 45 % contre 39 % (RR : 0,84 ; P = 0,08).
  • Analyse de la QdV :
    • Il n’y avait aucune différence statistique entre les différents bras au niveau de la QdV (P = 0,3).
    • 6 des 21 échelles et 13 des 55 items se sont améliorés de manière significative avec la TPA de 18 mois (P 
  • Un pourcentage significativement supérieur de patients du groupe avec TPA de 18 mois ont retrouvé un taux de testostérone normal, comparativement au groupe avec TPA de 36 mois (58 % contre 48 % ; P = 0,02).

Limites

  • Cette étude n’était pas conçue pour évaluer la non-infériorité.