Cancers à cellules B : un triplet ciblé offre une réponse et une SSP prometteuses

  • Nastoupil LJ & al.
  • Lancet Haematol
  • 1 févr. 2019

  • Par David Reilly
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients atteints de malignités à cellules b avancées, l’association de l’ublituximab, de l’umbralisib et de l’ibrutinib a démontré un profil de sécurité d’emploi favorable et a offert une réponse et une SSP significatives.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ce triplet permet de mettre en œuvre différents mécanismes d’action, sans chevauchement.

Protocole de l’étude

  • Une étude de phase I a été menée afin d’évaluer l’ublituximab, l’umbralisib et l’ibrutinib chez 22 patients atteints de malignités à cellules B avancées (9 patients atteints d’une leucémie lymphocytaire chronique [LLC] ou d’un petit lymphome lymphocytaire [PLL] et 13 atteints d’un lymphome non hodgkinien [LNH]).
  • 59 % des patients avaient reçu au moins 3 traitements préalables.
  • Financement : TG Therapeutics.

Principaux résultats

  • Le taux de réponse globale et le taux de réponse complète (RC) suivants ont été rapportés, respectivement :
    • LLC/PLL : 100 %, 30 % (44 % des patients préalablement traités et 63 % des patients avec une délétion de 17p ou de 11q ont obtenu une RC) ;
    • lymphome folliculaire : 71 %, 14 % ;
    • lymphome de la zone marginale : 100 %, 33 % ;
    • lymphome à cellules du manteau : 100 %, 50 % ;
    • lymphome diffus à grandes cellules B : 17 %, 0 %.
  • SSP médiane :
    • LLC/PLL : non atteinte (NA ; IC à 95 % : 24,5–non estimable [NE]) ;
    • lymphome folliculaire : 38,2 mois (IC à 95 % : 0,4–NE) ;
    • lymphome de la zone marginale : NA (IC à 95 % : 21,3–NE) ;
    • lymphome à cellules du manteau : NA (IC à 95 % : 10,2–NE) ;
    • lymphome diffus à grandes cellules B : 1,3 mois (IC à 95 % : 0,5–NE).
  • Les événements indésirables de grade 3/4 les plus fréquents comprenaient la neutropénie (22 %), la cellulite (13 %) et la diarrhée (9 %).

Limites

  • Taille de l’échantillon limitée pour les différents sous-groupes de lymphomes.