Cancer vulvaire : l’obtention de certaines mesures optimise les résultats de RT chez les femmes âgées

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement
À retenir
  • L’obtention de certaines mesures relatives à l’apport de radiothérapie (RT) a amélioré la SG et la survie spécifique au cancer (SSC) chez les femmes âgées atteintes d’un cancer vulvaire avec atteinte ganglionnaire.
Pourquoi est-ce important ?
  • Ces résultats soulignent la difficulté ainsi que l’importance de la sélection des patientes au sein de cette population, ainsi que la nécessité d’optimiser l’apport de RT.
Conception de l’étude
  • Évaluation du recours à la RT adjuvante et des résultats chez les patientes âgées atteintes d’un cancer vulvaire avec atteinte ganglionnaire ; les données liées aux registres Surveillance, épidémiologie et résultats finaux (Surveillance, Epidemiology, and End Results, SEER)-Medicare ont permis d’identifier 444 patientes (âgées de 66 ans et plus) atteintes d’un carcinome vulvaire épidermoïde avec atteinte ganglionnaire ayant fait l’objet d’une chirurgie primaire.
  • Financement : Institut de prévention et de recherche sur le cancer du Texas (Cancer Preve...