Cancer rectal : un délai de 4 à 12 semaines avant la chirurgie s’avère optimal après une radiothérapie de courte durée

  • Erlandsson J & al.
  • Br J Surg
  • 14 juin 2019

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un délai de 4 à 12 semaines après l’achèvement de la radiothérapie (RT) de courte durée (1 semaine) présentait le risque le plus faible de complications postopératoires chez les patients atteints d’un cancer rectal.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette question est controversée, car des délais plus longs pourraient augmenter la probabilité d’une réponse complète, mais ils pourraient également augmenter le risque de marges de résection positives et de morbidité postopératoire.

Protocole de l’étude

  • Il s’agit d’une analyse de suivi des patients de l’essai Stockholm III (n = 810).
  • Financement : diverses sources extérieures à l’industrie pharmaceutique.

Principaux résultats

  • Dans l’essai Stockholm III, les patients ont été affectés de manière aléatoire pour faire l’objet d’une RT de courte durée (RTC ; 5 × 5 Gy), avec un délai après la RTC (4 à 8 semaines jusqu’à l’intervention chirurgicale), ou d’une RT de longue durée (RTL ; environ 50 Gy, 25 × 2 Gy, avec un délai de 4 à 8 semaines jusqu’à l’intervention chirurgicale).
  • Les chercheurs ont divisé les patients ayant fait l’objet d’une RTC en 4 groupes, en fonction du temps de traitement global (TTG), défini comme le nombre de jours entre le début de la RT et la chirurgie : le groupe A (7 jours), le groupe B (8–13 jours), le groupe C (5–7 semaines) et le groupe D (8–13 semaines). Les patients ayant fait l’objet d’une RTL ont été répartis dans les groupes E (9–11 semaines) et F (12–14 semaines).
  • Comparativement au groupe B, un nombre moins important de complications a été rapporté dans les groupes C (rapport de cotes corrigé [RCc] : 0,50 ; P = 0,009) et D (RCc : 0,39 ; P 

Limites

  • Analyse rétrospective.