Cancer rectal : le recours à la chirurgie n’est pas nécessaire en cas de réponse complète à la RCT

  • Int J Radiat Oncol Biol Phys

  • Par Kelli Whitlock Burton
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’un adénocarcinome rectal de stades II–III qui ont obtenu une réponse complète clinique (RCc) après une radiochimiothérapie (RCT) sans chirurgie obtiennent une SG et une survie spécifique à la maladie (SSM) similaires aux patients ayant fait l’objet d’une RCT et d’une chirurgie.  

Pourquoi est-ce important ?

  • La prise en charge non opératoire du cancer rectal gagne du terrain dans la pratique, en partie à cause du taux élevé de complications postopératoires, mais les données relatives aux résultats oncologiques à long terme étaient insuffisantes.

Protocole de l’étude

  • 1 313 patients atteints d’un adénocarcinome rectal de stades II–III, issus du registre central du cancer des anciens combattants (VA Central Cancer Registry), ont fait l’objet d’une RCT concomitante avec (n = 1 000) ou sans (n = 313) chirurgie ultérieure.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • La SG médiane était significativement plus longue dans le groupe chirurgie, comparativement au groupe RCT seule (89,3 mois contre 30,6 ; RR : 0,366 ; P 
  • La SSM médiane n’a pas été atteinte dans le groupe chirurgie et elle était significativement plus longue que dans le groupe RCT seule (RR : 0,311 ; P 
  • 20,8 % des patients faisant l’objet d’une RCT seule ont obtenu une RCc.
  • La SG médiane pour les patients du groupe RCT seule ayant obtenu une RCc était de 73,5 mois, ce qui n’était pas significativement différent de la SG médiane des patients ayant fait l’objet d’une RCT et d’une chirurgie (RR : 0,786 ; IC à 95 % : 0,576–1,072).
  • La SSM médiane n’a pas été atteinte parmi les patients ayant obtenu une RCc, et n’était pas significativement différente de la SSM médiane des patients ayant fait l’objet d’une RCT et d’une chirurgie (RR : 1,572 ; IC à 95 % : 0,826–2,957).

Limites

  • Étude rétrospective.