Cancer rectal : la survie à cinq ans est supérieure avec une chirurgie laparoscopique

  • Schnitzbauer V & al.
  • Surg Endosc
  • 30 mai 2019

  • Par Emily Willingham, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une approche par laparoscopie se montre supérieure à une chirurgie ouverte dans la résection du cancer rectal en termes de résultats oncologiques, notamment de SG.
  • Les auteurs indiquent que la chirurgie laparoscopique doit être l’approche standard en l’absence de contre-indications.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les méta-analyses comparant ces deux approches en termes de SG et de survie sans récidive (SSR) ont obtenu des résultats contradictoires ne permettant pas de confirmer qu’il existe des différences significatives entre ces dernières.

Principaux résultats

  • La durée de suivi moyenne était de 4,7 ans.
  • Le taux de mortalité à 90 jours était plus faible avec la chirurgie laparoscopique qu’avec la chirurgie ouverte (1,7 % contre 3,1 % ; rapport de cotes [RC] : 0,658 ; P 
    • La SG à cinq ans était plus élevée avec la chirurgie laparoscopique : 82,6 % contre 76,6 % (rapport de risque [RR] : 0,819 ; P 
  • La SSR à cinq ans était également plus élevée avec la chirurgie laparoscopique : 81,8 % contre 74,3 % (RR : 0,770 ; P 
  • La survie relative était également plus élevée avec la chirurgie laparoscopique : 93,1 % contre 88,4 % (P = 0,012 pour les courbes de survie).
  • Les patients qui étaient plus jeunes, de sexe féminin, avec un siège plus proximal du cancer ou avec un cancer de faible grade étaient plus susceptibles de faire l’objet d’une chirurgie laparoscopique.

Protocole de l’étude

  • Les données issues de 30 registres allemands, soit 16 378 patients ayant reçu un diagnostic au cours de la période 2007–2016, ont été analysées ; 27,7 % des patients ont fait l’objet d’une chirurgie laparoscopique.
  • Critères d’évaluation : Mortalité à 90 jours, SG, SSR et survie relative (jusqu’à 5 ans).
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Les comorbidités n’ont pas été incluses dans l’analyse multivariée.
  • Le statut physique des patients n’est pas connu.