Cancer œsophagien : remplacer le cisplatine par le paclitaxel n’apporte aucun bénéfice

  • Chen Y & al.
  • J Clin Oncol
  • 28 mars 2019

  • Par Emily Willingham, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patients atteints d’un carcinome œsophagien épidermoïde, l’association du fluorouracile et du paclitaxel, plutôt que du cisplatine, n’offre aucun bénéfice de survie chez les patients faisant l’objet d’une radiochimiothérapie définitive (RCTd) concomitante.

Pourquoi est-ce important ?

  • Des schémas comprenant du paclitaxel sont utilisés dans le cadre de la chimiothérapie concomitante « depuis plusieurs dizaines d’années […], malgré l’absence de données probantes de niveau 1 », selon les auteurs.
  • Ils suggèrent que l’association fluorouracile et cisplatine demeure le schéma de référence chez ces patients.

Principaux résultats

  • Suivi médian : 48,7 mois (intervalle interquartile : 42,6–60,9).
  • SG à 3 ans : 
    • 55,4 % avec le paclitaxel, contre 51,8 % avec le cisplatine ;
    • RR de 0,905 (P = 0,448).
  • La SSP à 3 ans était également similaire :
    • 43,7 % avec le paclitaxel, contre 45,5 % avec le cisplatine ; 
    • RR de 0,973 (P = 0,828).
  • L’incidence de certains événements indésirables (tels que l’anorexie, la nausée, les vomissements, la fatigue) était plus faible dans le groupe paclitaxel, tandis que l’incidence d’autres événements (de grade supérieur ou égal à 3 comme la leucopénie, la dermite radique, la pneumopathie radique) était plus élevée.

Protocole de l’étude

  • 436 patients issus de 6 centres différents ont été affectés de manière aléatoire pour recevoir du paclitaxel ou du cisplatine.
  • 138 et 152 patients, respectivement, ont terminé l’intégralité du traitement.
  • Critère d’évaluation principal : SG à trois ans.
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine.

Limites

  • Absence de comparaison de différents schémas à base de paclitaxel.