Cancer gastrique métastatique : l’association de cétuximab et de mFOLFIRI en 2e intention est prometteuse

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • L’association de cétuximab et de FOLFIRI modifié (mFOLFIRI) semblait bien tolérée et active en traitement de deuxième intention pour les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGM) ; les faibles taux plasmatiques de référence de facteur de croissance end...