Cancer du sein : une étude canadienne révèle un taux de dépistage par DO faible chez les patientes plus âgées sous AET

  • Bone

  • de Miriam Davis, PhD
  • Lecture critique
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le traitement anti-œstrogène (Antiestrogen Therapy, AET), en particulier à base d’inhibiteurs de l’aromatase (IA), augmente le risque d’ostéoporose.
  • Seuls 36 % des patientes atteintes d’un cancer du sein (CS) âgées de 65 ans ou plus, qui démarrent un AET, bénéficient d’un dépistage initial par densitométrie osseuse (DO), comme il est recommandé par les directives.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les cliniciens doivent suivre les recommandations des directives en termes de dépistage de l’ostéoporose chez les patientes recevant un AET.

Protocole de l’étude

  • Une étude de cohorte rétrospective en population a été menée auprès de 16 480 patientes atteintes d’un CS et démarrant un AET (12 mois avant/après), sur la base des données de demandes de remboursement (1998–2012) effectuées auprès du système de soins universel du Québec.
  • Financement : Instituts de recherche en santé du Canada ; Institut de recherche de la Société canadienne du cancer ; Fonds de recherche Santé – Québec.

Principaux résultats

  • 36,1 % de toutes les patientes recevant un AET ont bénéficié d’un dépistage par DO.
  • Le taux de dépistage était plus élevé chez les patientes recevant un IA (58,4 %).
  • La probabilité de bénéficier d’un dépistage par DO était plus faible dans les cas suivants :
    • Âge compris entre 70 et 79 ans (RC : 0,79 ; IC à 95 % : 0,72–0,86) et supérieur ou égal à 80 ans (RC : 0,41 ; IC à 95 % : 0,37–0,47) ;
    • Statut socio-économique inférieur (RC : 0,62 ; IC à 95 % : 0,52–0,72) ;
    • Traitement par tamoxifène seul (RC : 0,27 ; IC à 95 % : 0,24–0,31) ;
    • Absence d’examen de santé régulier (RC : 0,78 ; IC à 95 % : 0,72–0,86) ;
    • AET prescrit par un médecin généraliste (RC : 0,81 ; IC à 95 % : 0,69–0,94) ;
    • Absence de radiothérapie (RC : 0,69 ; IC à 95 % : 0,57–0,83) ou de chimiothérapie (RC : 0,82 ; IC à 95 % : 0,71–0,94) conformes aux directives ;
    • Non-observance de l’AET (RC : 0,76 ; IC à 95 % : 0,68–0,84).

Limites

  • Conception rétrospective.
  • Il est impossible de savoir si l’absence de dépistage était due à l’absence de recommandation de la part des professionnels de santé ou à une réalisation sous-optimale du suivi.