Cancer du sein : un taux élevé de cathepsine D est associé à une survie moins favorable dans une méta-analyse

  • Kang J & al.
  • Ther Adv Med Oncol
  • 1 janv. 2020

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un taux élevé de cathepsine D est associé à une survie moins favorable chez les patientes atteintes d’un cancer du sein. 
  • Cette protéine, exprimée par les cellules épithéliales du cancer du sein, est impliquée dans la progression tumorale.
  • Les résultats de cette méta-analyse étaient cohérents dans tous les sous-groupes de patientes, sauf chez les patientes traitées par tamoxifène.

Pourquoi est-ce important ?

  • Un taux élevé de cathepsine D doit être considéré comme un marqueur de pronostic défavorable et devenir une nouvelle cible thérapeutique.

Protocole de l’étude

  • Une méta-analyse a été réalisée à partir de 26 études ayant inclus 15 355 patientes atteintes d’un cancer du sein.
  • Financement : Fondation nationale de la recherche de Corée ; autres.

Principaux résultats

  • Un taux élevé, comparativement à faible, de cathepsine D était associé à une survie globale (SG ; rapport de risque [RR] : 1,61 ; P 
  • Une analyse des sous-groupes a montré qu’un taux élevé, comparativement à faible, était également associé (RR) à une SSM moins favorable chez les patientes :
    • présentant une atteinte ganglionnaire : 1,38 (P 
    • sans atteinte ganglionnaire : 1,78 (P 
    • de stade précoce : 1,73 (P 
    • traitées par chimiothérapie : 1,60 (P = 0,0009).
  • Le sous-groupe de patientes traitées par tamoxifène présentait des tendances inverses : 
    • Un taux élevé était associé à un faible risque de rechute (RR : 0,71 ; P 
    • Un taux faible était associé à un risque élevé de rechute (RR : 1,50 ; P = 0,0001).

Limites

  • Hétérogénéité élevée entre les études, y compris au niveau de la définition d’un taux élevé de cathepsine D.
  • Les études étaient observationnelles.