Cancer du sein précoce : les exercices physiques thérapeutiques n’offrent aucun bénéfice dans le cadre des symptômes musculosquelettiques induits par les IA

  • Roberts KE & al.
  • Cochrane Database Syst Rev
  • 29 janv. 2020

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Aucune donnée probante claire ne démontre de bénéfice pour les exercices physiques thérapeutiques dans la prévention ou le traitement des symptômes musculosquelettiques induits par les inhibiteurs de l’aromatase (SMSIA) dans le cadre du cancer du sein précoce, d’après une revue de Cochrane.

Pourquoi est-ce important ?

  • Malgré l’absence d’effet sur les SMSIA, les chercheurs ayant réalisé cette revue Cochrane continuent de recommander les exercices physiques thérapeutiques pour ses bénéfices cardiovasculaires et autres.

Protocole de l’étude

  • Une méta-analyse a été réalisée à partir de 7 études (400 participantes) ayant inclus un groupe exercice physique et un groupe comparateur, identifiées après une recherche dans le registre spécialisé du cancer du sein de Cochrane et dans d’autres bases de données.
  • Financement : non renseigné.

Principaux résultats

  • Prévention des SMSIA (une étude) :
    • Aucune différence n’a été observée entre les groupes au niveau des scores de douleur, de la force de préhension ou de l’observance au traitement par IA.
  • Traitement des SMSIA :
    • Aucune différence n’a été observée au niveau du score de douleur le plus élevé :
      • différence moyenne (DM) standardisée de -0,23 (IC à 95 % : -0,78 à 0,32).
    • Une différence minime à nulle a été observée au niveau des scores de raideur, selon :
      • l’indice d’arthrose des universités de l’Ontario occidental (University of Western Ontario) et de McMaster (McMaster University) : DM de -0,76 (IC à 95 % : -1,67 à 0,15).
      • l’échelle visuelle analogique : DM de -0,42 (IC à 95 % : -2,10 à 1,26).
    • Aucune différence n’a été observée au niveau de la force de préhension : DM de 0,30 (IC à 95 % : -0,55 à 1,15).
    • Aucune différence n’a été observée au niveau de l’observance au traitement par IA : rapport de cotes (RC) de 2,43 (IC à 95 % : 0,41–14,63).

Limites

  • Petit nombre d’études et de participants.
  • Hétérogénéité entre les études.
  • Très faible niveau de certitude des données probantes pour la plupart des résultats.