Cancer du sein précoce HER2- et HR+ : les anthracyclines sont-elles nécessaires ?

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement
À retenir
  • Les données précédentes indiquent que les anthracyclines cardiotoxiques (doxorubicine et épirubicine) pourraient présenter une valeur limitée dans le cancer du sein précoce (CSP) négatif pour le récepteur 2 du facteur de croissance épidermique humain (human epidermal growth f...