Cancer du sein : la mortalité est supérieure en présence d’un diabète en concomitance.

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

À retenir

  • Les femmes diabétiques lors du diagnostic de cancer du sein démontrent une présentation clinique plus avancée ainsi qu’un risque supérieur de décès dû au cancer du sein, par rapport aux femmes non diabétiques, malgré des taux similaires de mammographies de dépistage.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le diabète pourrait constituer un facteur de risque du cancer du sein fatal.
  • Un traitement plus agressif du cancer du sein doit être envisagé pour les femmes diabétiques.

Conception de l’étude

  • Étude de cohorte rétrospective de 73 170 cas de cancer du sein diagnostiqués entre 1995 et 2013 et provenant du registre national finlandais du cancer.
  • Les informations relatives au diabète ont été recueillies auprès du registre national des soins de santé (National Care Register for Health Care).
  • Financement : Fonds Seppo Nieminen ; hôpital universitaire de Tampere.

Principaux résultats

  • Aucune différence du taux de dépistage par mammographie n’a été observée entre les femmes diabétiques et non diabétiques.
  • Les femmes diabétiques étaient plus susceptibles d’être atteintes d’un cancer du sein localement avancé (RC : 1,26 ; IC à 95 % : 1,18–1,35) ou métastatique (RC : 1,59 ; IC à 95 % : 1,44–1,75), par rapport aux femmes non diabétiques.
  • Les femmes diabétiques ont présenté un risque supérieur de décès dû au cancer du sein (RR : 1,36 ; IC à 95 % : 1,27–1,46), par rapport aux femmes non diabétiques.

Limites

  • Aucune information sur le traitement hormonal substitutif, le statut des récepteurs hormonaux ou le grade tumoral.
  • Conception rétrospective.