Cancer du sein : la MCP a un impact négatif sur l’image du corps et la QdV

  • Parker PA & al.
  • J Clin Oncol
  • 25 juil. 2018

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les femmes atteintes d’un cancer du sein non héréditaire qui choisissent de faire l’objet d’une mastectomie controlatérale prophylactique (MCP) pourraient être plus susceptibles de ressentir de la détresse liée à l’image de leur corps et d’avoir une moins bonne QdV après l’intervention chirurgicale.

Pourquoi est-ce important ?

  • Malgré les progrès du traitement, l’incidence de MCP a augmenté au fil du temps.
  • Les résultats suggèrent que les patientes doivent être informées des effets indésirables de la MCP sur l’image du corps et la QdV.

Protocole de l’étude

  • Une cohorte prospective de 50 femmes ayant fait l’objet d’une MCP et de 238 femmes sans MCP a été analysée.
  • Des études psychosociales ont été menées avant la MCP, et 1, 6, 12 et 18 mois après.
    • L’inquiétude liée au cancer a été évaluée sur une échelle à 4 éléments ;
    • La détresse spécifique au cancer a été évaluée par l’échelle de l’effet des événements (Impact of Events Scale) ;
    • L’image du corps a été évaluée par l’échelle d’image du corps (Body Image Scale) ; et
    • La QdV a été évaluée par l’évaluation fonctionnelle du traitement du cancer pour le cancer du sein (Functional Assessment of Cancer Therapy-Breast).
  • Financement : Institut de recherche sur les résultats de santé centrés sur les patients (Patient-Centered Outcomes Research Institute) ; Instituts nationaux de la santé (National Institutes of Health, NIH) ; Centre de cancérologie MD Anderson (MD Anderson Cancer Center).

Principaux résultats

  • La détresse liée au cancer (P = 0,04), l’inquiétude liée au cancer (P 
  • À l’analyse multivariée, faire l’objet d’une MCP a été associé à une détresse liée à l’image du corps plus importante (P 
  • La satisfaction et les regrets quant à la décision prise n’ont pas évolué de manière significative au fil du temps après la MCP.

Limites

  • Étude observationnelle dans sa conception.
  • Faible proportion de femmes ayant choisi de faire l’objet d’une MCP.