Cancer du sein ER+ : le bénéfice du tamoxifène s’étend sur 15 ans pour le sous-type luminal A

  • Yu NY & al.
  • JAMA Oncol
  • 8 août 2019

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le traitement par tamoxifène est associé à un bénéfice de 15 ans dans le cadre du cancer du sein luminal A, alors que son bénéfice est plus court, 5 ans, pour les tumeurs luminales B.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le risque de métastases à distance a persisté pendant 25 ans après le diagnostic en cas de tumeurs luminales A, mais il s’atténuait à partir de 5 ans dans le cas de la maladie luminale B.

Protocole de l’étude

  • Il s’agit d’une analyse secondaire de l’essai Stockholm sur le tamoxifène (STO-3 ; initialement mené au cours de la période 1976–1990), effectuée après 25 ans chez des patientes ménopausées atteintes d’un cancer du sein à récepteurs des œstrogènes (Estrogen Receptors, ER) positifs, sans atteinte ganglionnaire.
  • Les patientes ont été affectées de manière aléatoire pour recevoir du tamoxifène (ou non) pendant au moins deux ans. Les patientes qui ne présentaient pas de récidive ont de nouveau été affectées de manière aléatoire pour recevoir du tamoxifène pendant trois années supplémentaires ou pour ne plus recevoir de tamoxifène.
  • Le critère d’évaluation principal était l’intervalle sans récidive à distance.
  • Financement : Conseil suédois de la recherche ; autres.

Principaux résultats

  • Groupe luminal A (183 patientes traitées, 153 non traitées) : les patientes ont retiré un bénéfice pendant 15 ans après le diagnostic (rapport de risque [RR] : 0,57 ; IC à 95 % : 0,35–0,94), mais le risque de métastases à distance s’est maintenu tout au long des 25 ans de suivi.
  • Groupe luminal B (64 patientes traitées, 62 non traitées) : les patientes ont retiré un bénéfice pendant 5 ans (RR : 0,38 ; IC à 95 % : 0,24–0,59), après quoi le risque de métastases à distance s’atténuait.

Limites

  • Durée du traitement par tamoxifène non rapportée.
  • Les traitements ont changé, par rapport au début de l’essai.