Cancer du sein : de nouvelles recommandations relatives à la chirurgie axillaire après une chimiothérapie néoadjuvante sont publiées

  • Gandhi A & al.
  • Clin Oncol (R Coll Radiol)
  • 19 juin 2019

  • Oncology guidelines update
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les nouvelles recommandations relatives à la biopsie des ganglions sentinelles (BGS) ou à la dissection des ganglions lymphatiques axillaires (DGLA) reposent sur le fait que les patientes présentent des ganglions cliniquement négatifs (cN0) ou positifs (cN1) après une chimiothérapie néoadjuvante (CTNA) et sur ce que révèle la BGS chez les patientes cN1.
  • Ces recommandations ont été élaborées par cinq organisations britanniques : l’Association de la chirurgie mammaire (Association of Breast Surgery), la Faculté d’oncologie clinique (Faculty of Clinical Oncology) du Collège royal des radiologues (The Royal College of Radiologists), le Groupe sur cancer du sein du Royaume-Uni (UK Breast Cancer Group), le Comité national de coordination sur la pathologie mammaire (National Coordinating Committee for Breast Pathology) et la Société britannique de radiologie mammaire (British Society of Breast Radiology).

Pourquoi est-ce important ?

  • La performance de la BGS chez les patientes ayant fait l’objet d’une CTNA est controversée.

Protocole de l’étude

  • Des recommandations ont été formulées à partir d’une revue de la littérature.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Recommandations principales

  • Chez les patientes cN0 :
    • la BGS peut être réalisée après la fin de la CTNA (ou avant celle-ci).
  • Chez les patientes cN1 :
    • quatre ganglions doivent être retirés au cours de la BGS, guidée par double cartographie.
    • Si la BGS révèle des signes de réponse complète pathologique, proposer une radiothérapie axillaire.
    • Si la BGS révèle des cellules tumorales isolées, des micrométastases ou des macrométastases, proposer une DGLA.
    • Si la BGS révèle des métastases des ganglions axillaires étendues (cliniquement/radiologiquement), procéder à une DGLA à la fin de la CTNA.