Cancer du sein chez les jeunes hommes : quels facteurs prédisent une SG peu élevée ?

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement
À retenir
  • Deux facteurs sont associés à une SG peu élevée chez les adolescents et les jeunes adultes de sexe masculin (âge : 15–39 ans) atteints d’un cancer du sein : âge ≤ 25 ans, et manque d’évaluation ganglionnaire lors de l’intervention chirurgicale.
Conception de l’étude
  • Analyse rétrospective de tous les cas de cancer du sein chez des adolescents et des jeunes adultes (AJA) de sexe masculin (n = 677) provenant de la base de données nationale des États-Unis sur le cancer (National Cancer Data Base ; 1998–2010).
  • L’étude a analysé les données démographiques, les caractéristiques tumorales et les prédicteurs de traitements des cancers in situ et invasifs.
  • Financement : la source de financement n’a pas été communiquée.
Principaux résultats
  • Parmi 677 AJA de sexe masculin, 18 % ont présenté un cancer du sein in situ et les autres (82 %) ont présenté un cancer du sein invasif.
  • Par rapport au cancer du sein in situ, le cancer invasif s’est avéré être moins probable chez les patients bénéficiant d’une assurance maladie privée ou gérée (P = 0,028) ou d’un âge < 20 ans (P = 0,003).
  • Chez les hommes atteints d’un cancer invasif et après corrections pour prendre en compte les facteurs démographiques et le stade de la maladie, deux prédicteurs de réduction de la SG sont apparus : âge ≤ 25 ans (RR = 3,064 ; IC à 95 % : 1,216–7,720) et absence d’évaluation ganglionnaire (RR = 3,070 ; IC à 95 % : 1,423–6,626).
Limites
  • La base de données nationale des États-Unis sur le cancer présente des limitations connues, telles que le manque de mortalité spécifique à la maladie, d’indices de récidive, de données sur les tumeurs malignes précédentes et de présence suffisante de patients d’origine hispanique.
Pourquoi est-ce important ?
  • Il s’agit de l’une des premières études sur les facteurs de pronostic chez les jeunes patients de sexe masculin atteints d’un cancer du sein.
  • Ces résultats indiquent qu’un prélèvement de ganglions axillaires par biopsie de ganglions sentinelles doit avoir lieu dans les cas de mastectomie.