Cancer du sein avec un SR élevé : la chimiothérapie adjuvante permet d’obtenir un taux de survie sans cancer de 93 % à 5 ans

  • Sparano JA & al.
  • JAMA Oncol
  • 30 sept. 2019

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Dans le cadre d’une analyse secondaire de l’essai TAILORx, le taux de survie sans récidive à distance à 5 ans était de 93 % chez les patientes atteintes d’un cancer du sein précoce avec un score de récidive (SR) sur 21 gènes élevé (26–100).
  • Les patientes ont été affectées à une chimiothérapie adjuvante associée à une endocrinothérapie (ET).

Pourquoi est-ce important ?

  • Les résultats obtenus sont meilleurs que prévu, sur la base d’un essai antérieur ayant rapporté un taux de survie sans récidive à distance à 10 ans de 62 % avec le tamoxifène seul, et de 88 % avec l’association tamoxifène et chimiothérapie.
  • Les résultats appuient l’utilisation du score sur 21 gènes pour éclairer l’utilisation d’une chimiothérapie adjuvante.

Protocole de l’étude

  • Il s’agit d’une analyse descriptive des patientes de l’essai TAILORx (n = 1 389) avec un SR élevé, qui ont été affectées à une chimiothérapie adjuvante associée à une ET.
  • Financement : Instituts nationaux américains de la santé (National Institutes of Health, NIH) ; Institut de recherche de la Société canadienne du cancer ; autres sources extérieures à l’industrie pharmaceutique.

Principaux résultats

  • Les schémas de chimiothérapie les plus utilisés comprenaient les suivants : docétaxel/cyclophosphamide (42 %), une anthracycline sans taxane (24 %), une anthracycline et un taxane (18 %), cyclophosphamide/méthotrexate/5-fluorouracile (4 %), d’autres schémas (6 %) et aucune chimiothérapie (6 %).
  • Le taux estimé de survie sans récidive à distance du cancer du sein à 5 ans était de 93,0 % (erreur type [Standard Error, SE] : 0,8 %).
  • Le taux de survie sans récidive à distance et/ou locorégionale du cancer du sein à 5 ans était de 91,0 % (SE : 0,8 %).
  • Le taux de survie sans maladie invasive à 5 ans était de 87,6 % (SE : 1,0 %).
  • Le taux de SG à 5 ans était de 95,9 % (SE : 0,6 %).

Limites

  • Absence de randomisation à un traitement par ET seule.