Cancer du pancréas : un nouveau médicament s’avère prometteur


  • Dawn O'Shea
  • Actualités Médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un nouveau médicament contre le cancer du pancréas pourrait voir le jour suite à la publication de résultats favorables dans la revue Journal of Clinical Oncology.

Le nouvel agent, l’adavosertib (AZD1775), est un inhibiteur de la kinase Wee1. Dans un essai d’escalade de la dose, l’adavosertib en association avec la gemcitabine et une radiothérapie s’est avéré prometteur dans le traitement du cancer du pancréas localement avancé.

L’étude a évalué la sécurité d’emploi et l’efficacité de l’adavosertib chez 34 patients ayant reçu 4 cycles de 21 jours de gemcitabine (1 000 mg/m2 les jours 1 et 8) associée à l’adavosertib (une fois par jour les jours 1, 2, 8 et 9). Les cycles 2 et 3 ont été administrés de façon concomitante à une radiothérapie. Les cycles 5 à 8 étaient facultatifs.

Les biopsies de follicules pileux ont démontré une inhibition de Wee1 avec l’adavosertib à raison de 150 mg/j, avec une réduction de la phosphorylation de la kinase 1 dépendante des cyclines déterminée par coloration immunohistochimique. Huit patients (24 %) ont présenté une toxicité limitant la dose, le plus fréquemment une anorexie, des nausées ou de la fatigue.

La survie globale médiane était de 21,7 mois (IC à 90 % : 16,7–24,8) et la survie sans progression médiane était de 9,4 mois (IC à 90 % : 8,0–9,9).

Les auteurs soulignent que la survie globale était nettement plus élevée aux résultats antérieurs produits par l’association de la gemcitabine à une radiothérapie. La trithérapie a été bien tolérée à une dose ayant permis l’atteinte de la cible. Les auteurs ont déclaré que les résultats justifient la conduite d’autres recherches sur ce nouveau traitement potentiel.