Cancer du pancréas : le délai d’attente jusqu’à la chirurgie n’a aucun impact sur la survie

  • Eur J Surg Oncol

  • Par Miriam Davis, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une étude nationale danoise révèle que le délai d’attente n’a aucun impact sur la survie, chez les patients faisant l’objet d’une chirurgie pour un cancer du pancréas.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette étude vient ébranler le militantisme politique réclamant une réduction du délai d’attente pour cette population.

Protocole de l’étude

  • Une étude de cohorte populationnelle, rétrospective et nationale (n = 873) a été menée auprès de l’ensemble des patients faisant l’objet d’une chirurgie pour un cancer du pancréas (une résection ou une procédure palliative) identifiés dans la base de données danoise sur le cancer du pancréas (2011–2016).
  • Le délai d’attente était défini par deux paramètres : (1) le délai entre l’entrée dans la base de données nationale du parcours du cancer et la date de la chirurgie, et (2) le délai entre la date de la dernière TDM ou tomographie par émission de positrons–TDM (TEP‑TDM) préopératoires et la date de la chirurgie.
  • Le délai d’attente était ensuite catégorisé dans l’un des 3 groupes suivants :
  • Financement : Aucun.

Principaux résultats

  • 80 % des patients ont fait l’objet d’une résection, et 20 % d’une laparotomie exploratoire ou d’une chirurgie palliative.
  • Dans le groupe évalué à partir de la base de données du parcours du cancer, le délai d’attente médian était de 31 jours, contre 32 jours dans le groupe évalué à partir de la date de la TDM ou de la TEP–TDM.
  • Aucune différence n’a été observée au niveau du taux de résection (environ 80 %) et de la survie médiane (environ 22 mois) entre les 3 catégories de délais, quelle que soit la définition du délai d’attente.

Limites

  • Protocole rétrospectif et observationnel.
  • La chirurgie a été annulée chez 11 % des patients de la cohorte.