Cancer du pancréas : 9 sociétés savantes françaises ou francophones s’associent pour publier des recommandations pratiques.


  • Recommendations en Oncologie
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

A retenir

  • Ces recommandations concernent le diagnostic, le traitement et le suivi des patients.
  • Elles sont issues d’un consensus interdisciplinaire (sociétés médicales et chirurgicales).
  • Cet article est le résumé des recommandations publiées en français en juillet 2018 sur le site de la SNFGE : https://www.snfge.org/content/9-cancer-du-pancreas.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’incidence en France du cancer du pancréas a doublé chez les hommes et triplé chez les femmes entre 1982 et 2012.
  • C’est le cancer digestif dont le pronostic est le plus défavorable, avec un taux de survie globale à 5 ans, tous stades confondus, de 7% à 8%.
  • Les recommandations de prise en charge des patients atteints d’un cancer du pancréas évoluent constamment et ont besoin d’être actualisées.

Conception de l’étude

  • Constitution d’un groupe d’experts pluridisciplinaires français (pathologistes, chirurgiens, oncologues radiologues et médicaux, gastroentérologues).
  • Recherche bibliographique reposant sur l'extraction, en décembre 2017 à partir de PubMed, des essais randomisés, méta-analyses, conférences de consensus et recommandations de pratique clinique avec les mots-clés « pancreatic cancer » et « pancreatic adenocarcinoma », en anglais ou en français, sans limitation de date.
  • Gradation des recommandations selon le niveau des preuves disponibles dans la littérature (grades A-C) ou selon l'avis d'experts en cas de preuves insuffisantes (grade D).
  • Validation du document par les comités scientifiques des sociétés savantes participantes.

Principaux r ésultats

  • Ces recommandations vont du diagnostic au traitement des récidives.
  • Elles sont organisées en 8 chapitres : diagnostic et explorations pré-thérapeutiques, dépistage des lésions précancéreuses et des formes familiales, traitements, indications thérapeutiques, surveillance post-thérapeutique, traitement des récidives, protocoles thérapeutiques, arbres décisionnels (algorithmes).

Limites

  • Les données concernant les traitements de 2e ligne chez les patients métastatiques progressant sous FOLFIRINOX ou gemcitabine+nab-paclitaxel sont limitées à des études rétrospectives.
  • Les ampullomes & cholangiocarcinomes intra-pancréatiques, et les tumeurs neuroendocrines sont traités dans d’autres chapitres.