Cancer du nasopharynx : la radiothérapie avec modulation d’intensité se montre optimale dans une méta-analyse

  • Luo MS & al.
  • Medicine (Baltimore)
  • 1 juin 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La radiothérapie avec modulation d’intensité (RTMI) est associée à une amélioration des résultats de survie et de contrôle de la maladie, comparativement à la RT conformationnelle, chez les patients atteints d’un carcinome du nasopharynx (CNP).

Pourquoi est-ce important ?

  • Les bénéfices relatifs de la RTMI, par rapport à la RT conformationnelle, demeurent controversés.

Principaux résultats

  • Comparativement à la RT conformationnelle, la RTMI a été associée à une amélioration dans les domaines suivants :
    • la SG (12 études ; rapport de cotes [RC] : 0,51 ; P 
    • le contrôle locorégional (10 études ; RC : 0,59 ; P 
    • la SSM (6 études ; RC : 0,77 ; P = 0,002) ;
    • la survie sans métastase (8 études ; RC : 0,71 ; P = 0,01).

Protocole de l’étude

  • 13 études incluant 14 745 patients atteints d’un CNP ont été évaluées.
  • 68,1 % des patients ont fait l’objet d’une RT conformationnelle, et 31,9 % d’une RTMI.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Hétérogénéité des études incluses.
  • Seuls un essai clinique randomisé et une étude prospective ont été inclus ; toutes les autres études incluses étaient rétrospectives.