Cancer du côlon droit : les taux de récidive sont en faveur de l’exérèse mésocolique totale

  • Lancet Oncol

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’exérèse mésocolique totale a été associée à une réduction du risque de récidive, par rapport à la résection standard, chez des patients atteints d’un cancer du côlon droit de stade I–III faisant l’objet d’une chirurgie à visée curative.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les résultats impliquent un effet de causalité, et les auteurs préconisent la standardisation de l’exérèse mésocolique totale pour le cancer du côlon droit.

Protocole de l’étude

  • Une étude de cohorte populationnelle portant sur le cancer du côlon droit de stade I–III a été menée dans quatre hôpitaux au Danemark : 1 centre a réalisé des exérèses mésocoliques totales, tandis que les autres ont effectué des résections conventionnelles avec dissection des ganglions lymphatiques non standardisée et limitée (n = 1 069).
  • Financement : Fonds Tvergaard ; Fonds Helen Rude ; Fonds Krista og Viggo Petersen ; Fonds Olga Bryde Nielsen ; Fonds Else og Mogens Wedell-Wedellsborg.

Principaux résultats

  • Le taux de récidive à 5,2 ans était plus faible dans le groupe exérèse mésocolique totale (9,7 % contre 17,9 % ; réduction du risque absolu : 8,2 % ; P = 0,00015).
  • Exérèse mésocolique totale, par rapport aux individus témoins :
    • taux de récidive (pondération par l’inverse de probabilité de traitement) : 9,7 % contre 17,9 % (P = 0,00015) ;
    • mortalité pendant le suivi : 29 % contre 35 %.

Limites

  • L’analyse portait uniquement sur des tumeurs du côté droit.
  • L’analyse excluait le plan mésocolique et la hauteur de ligature vasculaire.