Cancer du col de l’utérus : le modèle basé sur l’apprentissage profond identifie les métastases des ganglions lymphatiques

  • Wu Q & al.
  • JAMA Netw Open
  • 1 juil. 2020

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un modèle basé sur l’apprentissage profond à partir des imageries par résonance magnétique (IRM) démontre une sensibilité élevée pour le diagnostic des métastases des ganglions lymphatiques chez les patientes atteintes d’un cancer du col de l’utérus.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ce modèle basé sur l’apprentissage profond pourrait apporter un bénéfice aux patientes présentant un statut faux négatif ou faux positif des ganglions lymphatiques lors de l’IRM de routine.

Méthodologie

  • 479 patientes atteintes d’un cancer du col de l’utérus et ayant fait l’objet d’une hystérectomie radicale et d’une lymphadénectomie pelvienne ont été incluses :
    • Cohorte principale : 338 patientes.
    • Cohorte de validation : 141 patientes.
  • Toutes les patientes ont fait l’objet d’une IRM avant l’intervention chirurgicale.
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine.

Principaux résultats

  • 21,0 % des patientes de la cohorte principale et 22,7 % des patientes de la cohorte de validation présentaient des métastases des ganglions lymphatiques confirmées par lymphadénectomie.
  • La valeur diagnostique de trois séquences d’IRM a été comparée.
  • Le modèle basé sur l’apprentissage profond, qui s’est appuyé sur les territoires intratumoraux et péritumoraux lors d’une imagerie de contraste de pondération T1, a démontré une sensibilité élevée pour la détection des métastases des ganglions lymphatiques dans :
    • la cohorte principale : aire sous la courbe (ASC) de 0,894 (IC à 95 % : 0,857–0,931) ;
    • la cohorte de validation : ASC de 0,844 (IC à 95 % : 0,780–0,907).
  • Ajout au modèle du statut des ganglions lymphatiques tel que rapporté par IRM (hybride) :
    • Amélioration supplémentaire de la sensibilité :
      • Cohorte principale : ASC de 0,963 (IC à 95 % : 0,930–0,996).
      • Cohorte de validation : ASC de 0,933 (IC à 95 % : 0,887–0,979).
    • Différence significative au niveau de la survie sans maladie (SSM) chez les patientes à risque élevé, comparativement aux patientes à risque faible :
      • Cohorte principale : rapport de risque (RR) de 3,24 (P 
      • Cohorte de validation : RR de 4,59 (P 

Limites

  • Aucune validation prospective.