Cancer du col de l’utérus : l’approche mini-invasive est associée à un taux de récidive plus élevé

  • Uppal S & al.
  • J Clin Oncol
  • 7 févr. 2020

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patientes atteintes d’un cancer du col de l’utérus précoce, qui font l’objet d’une hystérectomie radicale mini-invasive, obtiennent une survie sans récidive moins favorable, par rapport à celles qui font l’objet d’une chirurgie ouverte.
  • Cependant, aucune différence n’a été observée au niveau de la survie globale (SG).
  • La conisation préopératoire a été associée à un risque plus faible de récidive avec ces deux approches chirurgicales.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces résultats confirment les résultats de l’étude LACC, qui ont démontré que les résultats oncologiques obtenus avec la chirurgie mini-invasive étaient inférieurs à ceux obtenus avec la chirurgie ouverte.

Protocole de l’étude

  • Une étude rétrospective multicentrique a été menée auprès de 815 patientes atteintes d’un carcinome épidermoïde ou adéno-épidermoïde ou d’un adénocarcinome du col de l’utérus de stade IA1 (avec invasion lymphovasculaire), IA2 ou IB1, qui avaient fait l’objet d’une hystérectomie radicale entre 2010 et 2017.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • Une chirurgie ouverte a été réalisée chez 29,1 % des patientes, et une chirurgie mini-invasive chez 70,9 % des patientes.
  • La chirurgie mini-invasive était associée de manière indépendante à un risque plus élevé de récidive (rapport de risque corrigé [RRc] : 1,88 ; IC à 95 % : 1,04–3,25).
  • Après un appariement selon les scores de propension :
    • Le taux de récidive était significativement plus élevé dans le groupe chirurgie mini-invasive (4,4 % contre 11,5 % [P = 0,019] ; RR : 2,83 [IC à 95 % : 1,10–7,18]).
  • Une conisation avant la chirurgie était associée à un risque plus faible de récidive globale (RRc : 0,4 ; IC à 95 % : 0,23–0,71).
  • La SG était similaire dans les deux groupes (RRc : 1,01 ; IC à 95 % : 0,50–2,2).
  • Un taux de récidive similaire a été observé avec les deux approches, chez les patientes dont la tumeur mesurait 2 cm ou moins (P = 0,058) et plus de 2 cm (P = 0,375).

Limites

  • Protocole rétrospectif.