Cancer de la thyroïde : une cytologie et une mesure de la thyroglobuline par ponction à l’aiguille fine peuvent permettre de diagnostiquer les métastases

  • Xu Y & al.
  • Medicine (Baltimore)
  • 1 nov. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’association d’une cytologie par ponction à l’aiguille fine (CPAF) et d’une mesure de la thyroglobuline par ponction à l’aiguille fine (Tg-PAF) a une sensibilité de 0,968 et une spécificité de 0,932 pour le diagnostic des métastases des ganglions lymphatiques (MGL), chez les patients atteints d’un cancer différencié de la thyroïde (CDT).

Pourquoi est-ce important ?

  • Les MGL sont fréquentes chez les patients atteints d’un CDT, ce qui nécessite de bonnes techniques diagnostiques.

Principaux résultats

  • L’association CPAF/Tg-PAF présentait une sensibilité de 0,968 (IC à 95 % : 0,942–0,983), une spécificité de 0,932 (IC à 95 % : 0,856–0,969), un score diagnostic de 6,036 (IC à 95 % : 4,892–7,181), un rapport de cotes (RC) diagnostique de 418,424 (IC à 95 % : 133,167–1 314,729) et un score de la fonction d’efficacité du récepteur sommaire de 0,99 (IC à 95 % : 0,97–0,99).
  • Ces examens combinés étaient supérieurs à la CPAF seule (P = 0,001) et à la Tg-PAF seule (P = 0,0325).

Protocole de l’étude

  • 2 257 patients atteints d’un CDT (2 786 GL suspects au total), issus de 19 études, ont été inclus dans cette méta-analyse.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Hétérogénéité des études incluses.