Cancer de la thyroïde : cinq facteurs sont associés à la métastase des ganglions lymphatiques cervicaux centraux

  • Liu C & al.
  • BMC Cancer
  • 25 juin 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le fait d’être de sexe masculin, un âge plus jeune, la taille de la tumeur, une extension extrathyroïdienne (EET) et la présence de microcalcifications sont associés à la métastase des ganglions lymphatiques (MGL) cervicaux centraux chez les patients atteints d’un carcinome papillaire de la thyroïde (CPT).
  • La MGL centraux est associée à la MGL cervicaux latéraux.

Pourquoi est-ce important ?

  • La MGL centraux est associée à la récidive du CPT ; l’identification de facteurs de risque précis est donc nécessaire.
  • Une dissection prophylactique des ganglions lymphatiques centraux doit être réalisée chez les patients à risque.
  • La dissection des ganglions lymphatiques latéraux est recommandée chez les patients présentant plus de trois MGL centraux.

Principaux résultats

  • Le fait d’être de sexe masculin (rapport de cotes [RC] : 1,48 ; P = 0,028), un âge inférieur ou égal à 45 ans (RC : 4,83 [P 
  • La MGL centraux était associée à la MGL latéraux (RC : 2,96 [P 

Protocole de l’étude

  • 966 patients atteints d’un CPT et ayant fait l’objet d’une chirurgie thyroïdienne ont été analysés afin de déterminer les facteurs de risque associés à la MGL cervicaux.
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine.

Limites

  • Protocole rétrospectif.