Cancer de la tête/du cou : les RCT par carboplatine et par cisplatine offrent une survie similaire

  • Xiang M & al.
  • J Natl Compr Canc Netw
  • 1 sept. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La radiochimiothérapie (RCT) à base de carboplatine définitive est associée à des résultats de survie similaires à ceux de la RCT à base de cisplatine, chez des patients atteints d’un carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETC) locorégionalement avancé.
  • Les deux approches étaient supérieures à la radiothérapie (RT) seule et à la RT associée à du cétuximab.

Pourquoi est-ce important ?

  • Bien que le cisplatine soit privilégié, le carboplatine est associé à une toxicité plus faible et pourrait représenter une alternative efficace pour certaines populations, dont les personnes âgées.

Principaux résultats

  • Les RCT à base de carboplatine et de cisplatine ont été associées à une mortalité spécifique au cancer (MSC) à 3 ans similaire (29 % contre 26 % [P = 0,19] ; rapport de risque [RR] : 1,01 [P = 0,94] dans une analyse multivariée), et à une mortalité due à d’autres causes (P = 0,76) et une SG (P = 0,35) également similaires dans le cadre d’une analyse appariée.
  • Les RCT à base de carboplatine et de cisplatine étaient associées à une MSC supérieure, par rapport à la RT seule (P = 0,02 et P 
  • Les patients ayant reçu du cisplatine étaient plus susceptibles de développer une insuffisance rénale aiguë (P = 0,04), mais les patients ayant reçu du carboplatine ont, eux, présenté davantage de neutropénies (P = 0,03) et de pneumonies (P = 0,01).

Protocole de l’étude

  • 1 149 patients atteints d’un CETC locorégionalement avancé (stade III-IVB), dont 807 ayant reçu une RCT à base de cisplatine et 342 ayant reçu une RCT à base de carboplatine, ont été analysés pour déterminer les résultats de survie/mortalité.
  • Financement : Fondation de la famille Zanello (Zanello Family Foundation) ; Fonds de recherche pour la chirurgie de la tête et du cou de Stanford (Stanford Head and Neck Surgery Research Fund).

Limites

  • Protocole rétrospectif.