Cancer de la tête/du cou : les facteurs prédictifs des résultats fonctionnels après une radio(chimio)thérapie

  • Heukelom J & al.
  • Otolaryngol Head Neck Surg
  • 7 mai 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le stade tumoral, le site de la tumeur et le tabagisme sont associés à un échec de la préservation de la fonction des organes (EPFO) chez les patients atteints d’un carcinome épidermoïde de la tête et du cou (CETC) traités par radiothérapie (RT) ou radiochimiothérapie (RCT).

Pourquoi est-ce important ?

  • La RT et la RCT sont considérées comme des approches préservant les organes, mais les données réelles concernant les taux de préservation de la fonction des organes sont rares.

Principaux résultats

  • 21,8 % des patients avaient subi un EPFO (14,6 % un échec local ; 7,2 % un échec fonctionnel).
  • L’EPFO était associé au sous-site laryngé (RRI : 1,830 ; P = 0,005, par rapport à l’oropharynx) et au tabagisme (RRI : 1,682 ; P=0,015), et était inversement associé aux stades T1, T2 et T3 (RRI : 0,117, 0,208 et 0,452, respectivement, par rapport au stade T4 ; P = 0,000 pour tous).
  • Chez les patients atteints d’un carcinome du larynx/de l’hypopharynx, l’EPFO était associé à une trachéotomie prétraitement (RRI : 7,726 ; P = 0,000), et était inversement associé aux stades T1, T2 et T3 (RRI : 0,080 [P = 0,000] ; 0,125 [P = 0,000] ; 0,253 [P = 0,007], respectivement).
  • Chez les patients atteints d’un carcinome de l’oropharynx, l’EPFO était associé au tabagisme (RRI : 3,610 ; P = 0,003), et était inversement associé aux stades T1, T2 et T3 (RRI : 0,072 [P = 0,000] ; 0,169 [P = 0,000] ; 0,440 [P = 0,014], respectivement).

Protocole de l’étude

  • Les données de 703 patients atteints d’un CETC traités par RT ou RCT ont été analysées afin de déterminer l’EPFO et les facteurs associés.
  • Financement : Aucun.

Limites

  • Étude rétrospective et monocentrique.