Cancer de la prostate : une prise de poids après le diagnostic est associée à un risque de mortalité plus élevé

  • Troeschel AN & al.
  • J Clin Oncol
  • 20 juin 2020

  • Par Pavankumar Kamat
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Une prise de poids survenant après le diagnostic chez les survivants d’un cancer de la prostate non métastatique pourrait être associée à un risque plus élevé de mortalité toutes causes confondues et de mortalité spécifique au cancer de la prostate (MSCP).

Pourquoi est-ce important ?

  • Dans les études précédentes, l’obésité chez les hommes atteints d’un cancer de la prostate a été associée à un risque plus élevé de récidive après une maladie localisée, de développer une maladie métastatique et de MSCP. 

Méthodologie

  • Des participants inscrits dans la cohorte de nutrition de l’étude sur la prévention du cancer II, ayant reçu un diagnostic de cancer de la prostate non métastatique entre 1992 et 2013, ont été suivis pour la mortalité jusqu’en décembre 2016.
  • L’indice de masse corporelle (IMC) et les variations du poids, après le diagnostic, ont été déterminés par des questionnaires auto-administrés.
  • Financement : Société américaine contre le cancer (American Cancer Society) ; Établissement d’enseignement supérieur Laney (Laney Graduate School) de l’Université Emory (Emory University).

Principaux résultats

  • Après le diagnostic, l’obésité, par rapport à un poids de forme, a été associée à un risque plus élevé (rapports de risque [RR] ; IC à 95 %) de :
    • MSCP : 1,28 (0,96–1,67) ;
    • mortalité liée à une maladie cardiovasculaire : 1,24 (1,03–1,49) ;
    • mortalité toutes causes confondues : 1,23 (1,11–1,35).
  • Après le diagnostic, la prise de poids, par rapport au maintien d’un poids stable, a été associée à un risque plus élevé (RR ; IC à 95 %) de :
    • MSCP : 1,65 (1,21–2,25) ;
    • mortalité toutes causes confondues : 1,27 (1,12–1,45). 

Limites

  • Les résultats ne peuvent pas être généralisés aux personnes d’origine ethnique non blanche, plus jeunes ou résidant en dehors des États-Unis.