Cancer de la prostate de grade élevé : la RT du pelvis entier offre un bénéfice dans le cas d’une RT externe avec curiethérapie

  • Sandler KA & al.
  • Eur Urol
  • 13 avr. 2019

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La radiothérapie du pelvis entier (RTPE) a permis d’améliorer la survie sans récidive biochimique (SSRb), chez les patients atteints d’un cancer de la prostate (CaP) de grade de Gleason élevé, qui ont fait l’objet d’une radiothérapie externe (RTE) avec curiethérapie (CT), mais pas chez ceux ayant fait l’objet d’une RTE seule.
  • La RTPE n’a pas permis d’améliorer la survie sans métastase à distance (SSMD) et la survie spécifique au cancer de la prostate (SSCP).

Pourquoi est-ce important ?

  • Des recherches supplémentaires portant sur l’optimisation de la RTPE sont justifiées, notamment grâce à l’utilisation d’agents de traitement par privation androgénique radiosensibilisants plus puissants et/ou d’examens d’imagerie avancés permettant de détecter une maladie ganglionnaire occulte.

Protocole de l’étude

  • Une étude a été menée auprès de 1 170 patients atteints d’un CaP de grade de Gleason 5, qui ont fait l’objet d’une RTE (n = 734) ou d’une RTE avec CT (n = 436) entre 2000 et 2013.
  • Financement : Aucun.

Principaux résultats

  • 41 % des patients du groupe RTE et 73 % des patients du groupe RTE et CT ont fait l’objet d’une RTPE.
  • La durée de suivi médiane était de 5,6 ans.
  • La RTPE a permis d’améliorer de manière significative la SSRb chez les patients ayant fait l’objet d’une RTE avec CT (RR : 0,5 ; P = 0,02), mais pas chez ceux ayant fait l’objet d’une RTE (RR : 0,8 ; P = 0,4).
  • Aucune différence significative n’a été observée au niveau de la SSMD ou de la SSCP chez les patients ayant fait l’objet d’une RTPE :
    • groupe RTE : RR : 1,1 (P = 0,8) et 0,7 (P = 0,1), respectivement ;
    • groupe RTE avec CT : RR : 0,6 (P = 0,2) et 0,5 (P = 0,1), respectivement.

Limites

  • Protocole rétrospectif.