Cancer de la peau non mélanome : les receveurs de greffes non blancs courent également un risque

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement
À retenir
  • Les receveurs de greffes non blancs courent un risque de développer un cancer de la peau non mélanome.
Conception de l’étude
  • Étude rétrospective ayant évalué l’incidence de cancer de la peau non mélanome chez 413 receveurs de greffes d’organes (154 patients blancs et 259...