Cancer de la peau: le gouvernement s'attaque au bronzage artificiel

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement
À l'occasion de la Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau qui s'est tenue hier, Marisol Touraine a répété sa volonté d'un meilleur encadrement des cabines de bronzage. "Avec 10.000 cas et près de 2.000 décès par an, le mélanome cutané est l'un des cancers qui a connu la plus forte augmentation ces dernières années en France", l'exposition aux UV artificiels étant le principal facteur de risque. Plusieurs mesures du projet de loi de santé, déjà prévues dans le Plan cancer 2014-2019, renforcent l'encadrement du bronzage artificiel: information des utilisateurs sur les dangers, interdiction pour les mineurs, interdiction de publicité, de vente ou de cession aux particuli...