Cancer de l’ovaire : une étude remet en question la définition de la « cytoréduction optimale »

  • Manning-Geist BL & et al.
  • Gynecol Oncol
  • 19 juin 2018

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les patientes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire (CEO) avancé faisant l’objet d’une chirurgie de réduction tumorale primaire (CRTP), la résection chirurgicale complète (RCC) et la maladie résiduelle sur un seul site mesurant 1 cm ou moins (SL ≤ 1 cm) ont été associées à un bon pronostic.
  • Les patientes présentant une maladie résiduelle sur plusieurs sites mesurant 1 cm ou moins (ML ≤ 1 cm) ont démontré une survie similaire à celle des patientes ayant fait l’objet d’une cytoréduction sous-optimale (SO).

Pourquoi est-ce important ?

  • Selon le Groupe d’oncologie gynécologique (Gynecologic Oncology Group), la cytoréduction optimale ne prend en compte que la taille du plus gros nodule tumoral restant, mais les tumeurs résiduelles sur plusieurs sites ont été associées à un moins bon pronostic dans le cadre de cette étude.
  • L’obtention d’une SL ≤ 1 cm peut constituer un résultat alternatif acceptable lorsque la RCC ne peut pas être obtenue.

Protocole de l’étude

  • 240 patientes atteintes d’un CEO avancé ayant fait l’objet d’une CRTP.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Principaux résultats

  • La durée de suivi médiane était de 35,5 mois.
  • 39,2 % des patientes ont obtenu une RCC, 17,1 % présentaient une SL ≤ 1 cm, 27,9 % une ML ≤ 1 cm et 15,8 % présentaient une cytoréduction SO.
  • Pour la RCC, la SL ≤ 1 cm, la ML ≤ 1 cm et la cytoréduction SO :
    • SG médiane : non atteinte, 64, 50 et 49 mois, respectivement (P = 0,001).
    • SSP médiane : 23, 19, 13 et 10 mois, respectivement (P 
  • Risque de récidive et de mortalité accru avec le volume croissant de la maladie, par rapport à la RCC :
    • SL ≤ 1 cm : RR : 1,36 (P = 0,146) et 2,05 (P = 0,021), respectivement ;
    • ML ≤ 1 cm : RR : 1,83 (P = 0,001) et 2,11 (P = 0,007), respectivement ;
    • Cytoréduction SO : RR : 2,32 (P 

Limites

  • Analyse rétrospective.