Cancer de l’endomètre récidivant : le lenvatinib montre une réponse dans le cadre d’une étude de phase II

  • Vergote I & et al.
  • Gynecol Oncol
  • 17 janv. 2020

  • Par Deepa Koli
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un traitement de deuxième intention par lenvatinib est bien toléré et montre une réponse antitumorale modeste chez les patientes atteintes d’un cancer de l’endomètre récidivant.

Pourquoi est-ce important ?

  • Le cancer de l’endomètre récidivant est difficile à traiter, et les études précédentes menées dans ce contexte n’ont pas démontré une amélioration de la survie.

Protocole de l’étude

  • Étude de phase II : 133 patientes atteintes d’un cancer de l’endomètre non résécable ayant rechuté après 1 chimiothérapie antérieure à base de platine ont reçu du lenvatinib.
  • Financement : Eisai Inc ; MSD.

Principaux résultats

  • Le taux de réponse objective (TRO) était de 14,3 % (IC à 95 % : 8,8–21,4 %).
  • La durée médiane de la réponse était de 7,2 mois.
  • La survie sans progression (SSP) médiane était de 5,6 mois, et la survie globale (SG) médiane était de 10,6 mois (IC à 95 % : 8,9–14,9).
  • Les événements indésirables de grade supérieur ou égal à 3 liés au traitement les plus fréquents étaient l’hypertension (33 %), la fatigue (12 %), l’asthénie (10 %), la douleur abdominale (6 %), la protéinurie (8 %) et la déshydratation (6 %).
  • Les patientes présentant un taux d’angiopoïétine-2 plus faible à l’inclusion ont obtenu :
    • une SSP plus longue (quartile supérieur, contre quartile inférieur) : 225,0 jours, contre 86,5 jours ; 
    • une SG plus longue (quartile supérieur, contre quartile inférieur) : 541,0 jours, contre 173,0 jours.
    • un TRO plus élevé : 26,9 %, contre 5,7 %.
  • Le taux d’interruption liée au traitement était de 18 %.

Limites

  • Essai à groupe unique mené en ouvert.